Alcatel-Lucent : l’emploi et la sauvegarde des compétences doivent être notre priorité

Le groupe Alcatel-Lucent a présenté ce matin en comité central d’entreprise la déclinaison par site du plan social européen annoncé en juillet et précisé en octobre.

Sur le site de Lannion, 139 emplois sont concernés. 16% de l’effectif est touché.

Mes premières pensées vont aux salariés d’Alcatel-Lucent et à leurs familles qui vivent depuis des semaines dans l’inquiétude et l’attente de ces annonces. Ma priorité est d’être à leurs côtés et à leur écoute comme lors de la rencontre avec les syndicats d’Alcatel-Lucent à l’occasion de la visite de Fleur Pellerin, Ministre déléguée chargée des PME, de l’Innovation et de l’Economie numérique, à Lannion le 16 novembre dernier.

Alcatel-Lucent rencontre des difficultés croissantes liées à des choix stratégiques propres à l’entreprise et doit faire face à un ralentissement des investissements Très Haut Débit fixe et mobile en France et en Europe ainsi qu’à une concurrence internationale intense. J’ai alerté à de nombreuses reprises le gouvernement sur ces questions précises.

Ainsi, en plein accord avec Fleur Pellerin et Arnaud Montebourg, Ministre du Redressement productif, il est impératif de :

– relancer les investissements dans le Très Haut Débit fixe et mobile, 4G et LTE Advanced,

– assurer la prise en compte des objectifs d’emplois et d’investissement dans la régulation du secteur des télécommunications et raisonner en termes de filière afin de trouver l’équilibre entre intérêt du consommateur, innovation, intensité de l’investissement mais aussi maintien et développement de l’emploi,

– mettre en place rapidement l’observatoire des investissements et de l’emploi annoncé par le gouvernement,

– mener rapidement un travail de fond sur les principes de réciprocité et d’équité des échanges.

La Commission des Affaires économiques a lancé une mission d’information sur les impacts de la régulation dans le secteur des télécoms. J’en suis la rapporteure.

Aujourd’hui, je tiens surtout à assurer les salariés d’Alcatel-Lucent Lannion de mon soutien dans cette nouvelle épreuve et de mon engagement sincère à leurs côtés pour le maintien de l’emploi et des compétences sur le bassin de Lannion.

Réagissez