Alcatel-Lucent/Nokia : audition des représentants des syndicats d’Alcatel-Lucent par la commission des affaires économiques

Après l’audition des dirigeants des deux entreprises le 17 juin dernier, la commission des Affaires économiques a reçu hier après-midi Frédéric Aussedat, CFE- CGC, Claude Josserand, CGT, et Pascal Guihéneuf, CFDT, afin d’échanger avec eux sur la fusion d’Alcatel-Lucent avec Nokia.

J’ai tout d’abord tenu à réaffirmer mon entière solidarité avec les salariés d’Alcatel, éprouvés par une succession des plans et de réorganisation, avant d’interroger les représentants des syndicats sur l’accueil en interne des conditions du départ anticipé de Michel Combes et son potentiel impact sur les négociations avec Nokia.

Alors que des engagements forts ont été pris par les entreprises sur le développement de la R&D, j’ai également demandé plus d’informations sur la ventilation des effectifs et des technologies sur les deux sites français de Lannion et Villarceaux.

J’ai par la suite insisté sur la question majeure des fonctions support, qui concerne l’ensemble des sites du groupe en France, partageant mon inquiétude de voir ces emplois utilisés comme une variable d’ajustement et appelant à ne pas limiter ces fonctions au marché domestique français afin d’assurer la pérennité des emplois et de l’implantation française du futur groupe.

Enfin, j’ai rappelé l’attention particulière que je porte au comité de suivi de cette acquisition, levier principal d’action à notre disposition.

Consulter la vidéo de mon intervention :

 

Revoir l’intégralité de l’audition

Réagissez