Carte scolaire

La suppression de 48 postes d’enseignants dans les côtes d’Armor a malheureusement été confirmée. J’ai été interpellée à ce sujet par des délégations composées de parents d’élèves, de représentants syndicaux et d’enseignants de plusieurs communes. Je suis intervenue par courrier et de vive voix auprès du directeur d’académie lequel a annoncé qu’il allait procéder à des ajustements bienvenus pour 4 écoles du Trégor-Goëlo mais qui impliquent une baisse d’effectifs pour les remplacements. La situation n’est évidemment pas satisfaisante et est la déclinaison locale d’une politique nationale de diminution du nombre d’enseignants.

Réagissez