Contre le fichier appelé Edvige

Je suis intervenue auprès la ministre de l’intérieur pour demander l’abrogation du décret du 28 juin 2008 portant création d’un traitement automatisé de données à caractère personnel dénommé « EDVIGE », constitué dans le but de centraliser des informations destinées à l’administration.

Réagissez