Corinne Erhel défend le lycée Félix le Dantec

Corinne Erhel est intervenu auprès du ministre de l’éducation nationale sur les inquiétudes formulées par les fédérations de parents d’élèves et l’intersyndicale du lycée Félix le Dantec, à Lannion. Leurs réclamations concernent d’une part, la répartition des heures de cours dans plusieurs matières relevant plus particulièrement de la filière technologique. Nombre d’heures de cours ne seraient pas dispensées aux élèves de ces filières. Le non-respect des horaires légaux est préjudiciable pour ces élèves, qui pour beaucoup, devront subir une évaluation, au terme de ces enseignements. Les fédérations de parents d’élèves et l’intersyndicale revendiquent, en respect du principe de l’égalité des chances, le droit pour chaque élève à recevoir un nombre d’heures identique d’enseignement. D’autre part, l’annonce de la suppression de neuf postes, envisagée pour la rentrée prochaine, fait craindre une dégradation des conditions d’enseignement, déjà constatée. Depuis 2003, le lycée Félix le Dantec a, en effet, perdu 42 postes d’enseignants. Parents d’élèves et intersyndicale refusent ces nouvelles suppressions. Elle lui a demandé de bien vouloir lui indiquer quelles mesures il entend mettre en oeuvre afin de remédier à ces difficultés.

Voir la question (sur le site de l’Assemblée nationale)

Réagissez