Corinne Erhel s’inquiète du sort des démocrates tchadiens

Corinne Erhel a attiré l’attention du ministre des affaires étrangères sur l’emprisonnement de plusieurs figures de l’opposition au régime tchadien, dont on est depuis sans nouvelle. En effet, la presse s’est faite l’écho de l’arrestation d’au moins trois responsables de l’opposition début février, après les combats entre rebelles et armée. Le commissaire européen au développement et à l’aide humanitaire s’est déclaré « profondément préoccupé par ces arrestations qui mettent en péril le climat de confiance et de collaboration constructive que les hommes et partis politiques tchadiens sont parvenus à instaurer au cours des premières phases de la mise en oeuvre de l’accord politique du 13 août 2007 ». Elle lui a demandé d’indiquer si la France entend intervenir auprès des autorités gouvernementales tchadiennes afin de garantir l’intégrité physique de ces trois opposants politiques.

Réagissez