Extraction de sable en baie de Lannion : nouvelle rencontre avec le cabinet d’Emmanuel Macron pour affirmer notre opposition

Mme Corinne Erhel, députée des Côtes d’Armor, et les représentants du collectif Le Peuple des Dunes en Trégor ont été reçus, à leur demande, le 6 novembre 2014 par les conseillers d’Emmanuel Macron, nouveau ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, au sujet du projet d’extraction de sable coquillier en baie de Lannion – Côte de Granit rose.
Le nouveau cabinet souhaitait prendre connaissance des arguments qui justifient notre opposition à ce projet.

Nous avons rappelé notamment :

  • Que nous ne sommes pas hostiles aux prélèvements de granulats marins mais pas sur ce site exceptionnel de biodiversité, poumon de la baie de Lannion, et hautement symbolique pour l’image de la Bretagne en France et dans le monde.
  • Tous les manquements, les insuffisances et les omissions dans les différentes étapes de la procédure comme notamment l’absence de l’état initial de la baie de Lannion et d’une étude socio-économique pour mesurer les atteintes aux emplois locaux tant en mer qu’à terre.
  • Que les treize communes riveraines concernées, la Communauté d’agglomération de Lannion ont exprimé un avis très défavorable de même que les parlementaires locaux.
  • Que les citoyens, les professionnels de la pêche, de la plaisance, du tourisme ainsi que tous les membres du collectif restent très mobilisés contre ce projet dont les incidences écologiques et économiques tant en mer qu’à terre ont été mal évaluées.
  • Qu’il n’y pas eu d’analyse sérieuse sur les réels besoins Bretons et Français en sable coquiller ni sur des alternatives de lieu ou de matières.
  • Que la Commission des Pétitions du Parlement Européen a validé la plainte du collectif en séance plénière.
  • Que Ségolène Royal, ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Énergie, a exprimé son opposition au projet en juin dernier

Alors que la décision devrait être rendue prochainement, nous continuons d‘affirmer notre ferme opposition et notre détermination sans faille contre ce projet en raison de sa définition, de sa localisation et de son périmètre.

Corinne Erhel, députée des Côtes d’Armor

Alain Bidal, président du Collectif Le Peuple des Dunes en Trégor

 

Consulter l’article de Ouest France

Consulter l’article du Télégramme

Une réponse sur Extraction de sable en baie de Lannion : nouvelle rencontre avec le cabinet d’Emmanuel Macron pour affirmer notre opposition

Réagissez