Il faut un vrai débat sur les OGM

Suite au vote de l’Assemblée nationale décidant qu’il n’y avait pas lieu de discuter du projet de loi sur les OGM, je demande au Gouvernement de renoncer à poursuivre coûte que coûte le débat sur le vote. L’adoption de la question préalable, présentée dans l’hémicycle par mon collègue André Chassaigne, député PCF du Puy-de-Dôme, a montré au grand jour les divisions de l’actuelle majorité sur ce texte.

Réagissez