L’environnement sacrifié

Voilà deux semaines, la majorité UMP votait un amendement permettant le relèvement des seuils d’autorisation pour les élevages.
Nous avions dénoncé cette disposition dangereuse et provocatrice, alors même que la Bretagne doit faire face à l’épineux dossier des algues vertes.
Vendredi 2 juillet, nous avons défendu avec force, en séance publique, un amendement de suppression de cette disposition scandaleuse.
Malheureusement, la majorité ne nous a pas suivis et a préféré adopter un amendement de pseudo compromis dispensant d’enquête publique les regroupements d’élevages et allégeant les procédures.
On satisfait ainsi la frange la plus anti-environnementaliste de l’UMP et ce, au détriment de l’intérêt général et de la cohésion bretonne.

Réagissez