La France est de retour en Europe pour défendre la croissance

Le traité européen sur la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG) a été voté cette semaine à l’Assemblée nationale. À travers ce traité, c’est sur la réorientation de l’Europe que les députés étaient appelés à se prononcer, réorientation vers une Europe de la croissance et de l’emploi.

Depuis son élection, le Président de la République a permis à la France de retrouver son rôle de moteur dans la dynamique communautaire. Grâce à la détermination du nouvel exécutif, un pacte de croissance, négocié dès le mois de juillet, est venu compléter le TSCG. François Hollande a ainsi obtenu ce qu’il avait promis aux Français : le remplacement de la politique d’austérité généralisée par une stratégie de croissance, la régulation des activités bancaires et financières ainsi qu’une intégration économique et budgétaire fondée sur la solidarité.

Réagissez