« La nouvelle France industrielle » : une politique industrielle ambitieuse pour notre pays

Le Président de la République, François Hollande, a présenté hier en présence d’Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, les priorités industrielles de la France au travers de 34 plans de reconquête. Ils couvrent un vaste éventail d’activités et doivent permettre à la France et à ses entreprises de relever le défi de la compétition mondiale. Les priorités retenues répondent à trois critères : se situer sur un marché en croissance ou présentant des perspectives de croissance forte, se fonder sur des technologies que la France maîtrise et occuper une position forte sur ce marché avec des entreprises leaders ou disposer d’un écosystème permettant d’y occuper une place forte.

Je salue cette ambitieuse initiative porteuse d’opportunités industrielles pour notre région.

La Bretagne et plus particulièrement le Trégor-Goëlo ont en effet une carte à jouer en mettant notamment en avant leur expertise dans le numérique et les télécoms, leur savoir-faire dans les énergies renouvelables mais aussi leurs filières agroalimentaires.

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a d’ailleurs insisté lors de sa visite hier après-midi au Salon international des productions animales sur le potentiel de la Bretagne, de ses entreprises, de ses salariés et salué sa force d’innovation. Il a également évoqué les filières d’avenir au sein desquelles l’agroalimentaire a toute sa place.

 

Consulter le dossier « La nouvelle France industrielle » sur le site du ministère du Redressement productif

 

Réagissez