La TVA anti-sociale

En ce début de nouvelle année, je souhaite tout d’abord vous adresser mes meilleures voeux pour 2012.

Je pense particulièrement à ceux que la crise que nous traversons touche encore plus durement : car si la situation économique concerne et affecte tout le monde, nous ne devons pas oublier que ceux qui souffraient des inégalités avant la crise souffrent encore plus aujourd’hui.

Réagissez