Langues régionales ou minoritaires : un vote pour ouvrir la voie à la ratification la Charte européenne

L’Assemblée nationale a adopté cet après-midi la proposition de loi constitutionnelle socialiste visant à ratifier la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires, signée par la France le 7 mai 1999. Cette ratification était l’un des engagements forts de campagne du Président de la République et de notre majorité.

Co-signataire de ce texte, je me réjouis de ce vote qui ouvre enfin la voie à l’inscription des langues régionales dans notre Constitution. L’Assemblée nationale marque ainsi sa volonté de valoriser et de protéger notre patrimoine linguistique riche, diversifié et parfois menacé.

Alors que la route vers la ratification sera encore longue, je tiens à saluer le formidable travail de Jean-Jacques Urvoas, président de la Commission des Lois et député du Finistère, aux côtés duquel je continuerai à m’engager sur ce sujet majeur.

Consulter le dossier législatif sur le site de l’Assemblée nationale

Réagissez