Lannion labellisée FrenchTech dans la cadre de BrestTech+ aux côtés de Brest, Morlaix et Quimper : l’excellence de notre territoire reconnue

Annoncée hier soir par Emmanuel Macron, ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, qui l’avait évoquée lors de sa venue à Lannion, et Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat chargée du Numérique, la labellisation FrenchTech de Brest, Lannion, Morlaix et Quimper regroupés au sein de BrestTech+ marque la reconnaissance de l’excellence, du dynamisme et de l’innovation portée par notre écosystème, ses startups et ses entreprises innovantes.
Soutien actif à la candidature de BrestTech+, je me réjouis de cette très bonne nouvelle pour la Bretagne et le Trégor-Goëlo, les entreprises et les salariés concernés.
Je tiens également particulièrement à saluer le travail commun considérable mené avec les territoires partenaires, et notamment Brest Métropole, ainsi que l’engagement de la technopole Anticipa et de ses équipes.
La labellisation FrenchTech sera déterminante pour l’attractivité de Lannion et de la Bretagne dans son ensemble. Elle permettra en effet aux écosystèmes du réseau BrestTech+, en les intégrant à l’équipe de France numérique, de bénéficier d’une reconnaissance et d’une visibilité accrues tant au niveau national qu’international.
Cette nouvelle s’inscrit dans la logique des annonces faites par Alcatel-Lucent, dans le cadre du rapprochement avec Nokia lors de la visite dans le Trégor-Goëlo d’Emmanuel Macron le 8 juin dernier, sur le développement de l’activité de R&D sur le site de Lannion et le renforcement du partenariat avec l’écosystème afin d’accompagner l’essor de PME et jeunes startups locales.
Dans ce contexte, le renouvellement de la participation financière de l’Etat dans l’aéroport de Lannion, en permettant de maintenir l’accessibilité et donc l’attractivité de notre écosystème, a été déterminant.

Réagissez