Le ministre de l’Economie et des Finances à la rencontre des entreprises lannionnaises

J’ai accompagné le ministre de l’Economie et des Finances, Pierre Moscovici, lors de sa venue lundi dernier à Lannion. Sa journée a débuté par la visite d’Ekinops, entreprise fondée en 2003 en forte croissance et orientée à l’export spécialisée dans les solutions de transmission sur fibres optiques pour les réseaux télécoms à très haut débit et récemment introduite en bourse. Elle s’est poursuivie dans les locaux de la Direction Départementale des Finances Publiques avant une rencontre-débat avec des entreprises innovantes de Lannion, le pôle de compétitivité Images et réseaux et l’IRT BCOM.

Le Ministre a annoncé lors de cette visite la réforme du Plan d’épargne en actions (PEA) qui vise à offrir de nouvelles capacités d’investissement en actions aux épargnants, à diversifier les sources de financement des entreprises françaises et donc à faciliter le développement des PME et ETI.

Annoncée lors de la clôture des assises de l’entrepreneuriat en avril dernier, cette réforme comporte deux mesures : le relèvement du plafond du PEA de 132 000 à 150 000 euros d’une part et la création d’un PEA-PME d’autre part, auquel seront éligibles les actions des PME et ETI cotées, les actions des PME et ETI non cotées, ainsi que l’obligataire de PME et ETI indirectement, via des parts de fonds de placement spécialisés. Le PEA-PME sera créé dans le cadre du projet de loi de finances discuté à l’automne au Parlement. Je me réjouis de cette décision.

 

En savoir plus sur la réforme du PEA

Regarder le reportage de France 3 Bretagne de Bruno Gilbert, Christophe Molina et Catherine Deunf « Pierre Moscovici à Lannion »

Consulter l’article du Télégramme

Consulter l’article de Ouest France

Consulter l’article du Trégor

 

Réagissez