Le numérique réunit cinq ministres devant la Commission des Affaires économiques

A la suite du rapport d’information sur le développement de l’économie numérique en France, que nous avons présenté en mai dernier avec Laure de La Raudière, le Président de la Commission des Affaires économiques a souhaité réunir autour de la table les principaux ministres concernés par ce sujet central pour la croissance et l’emploi en France.

Nous avons donc auditionné hier Benoît Hamon, ministre de l’Éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la communication, Fleur Pellerin, secrétaire d’État chargée du Commerce extérieur, de la Promotion du tourisme et des Français de l’étranger, Axelle Lemaire, secrétaire d’État chargée du Numérique, et de Thierry Mandon, secrétaire d’État à la Réforme de l’État et à la simplification.

En complément des nombreuses questions et pistes de réflexion que j’ai proposées, j’ai tenu dans mon intervention à rappeler la nécessité d’accélérer la conversion, de faire preuve d’audace, en sortant des sentiers battus, et d’afficher clairement objectifs, méthode, calendrier, moyens humains et financiers dédiés.

Il nous faut arrêter de réfléchir et de travailler en silos. Seule une approche horizontale, plurielle et interministérielle a du sens pour parler de numérique et déployer des politiques ambitieuses.

Lançons sans tarder, collectivement, un appel à l’innovation, à dépasser nos blocages culturels, à créer, à oser.

Consulter la vidéo de mes questions

L’intégralité de l’audition sur le site de l’Assemblée nationale

Réagissez