Le pouvoir d’achat : au coeur des préoccupations de nos concitoyens

Corinne Erhel rappelle que nous sommes dans un contexte économique et social où le pouvoir d’achat est au coeur des préoccupations des citoyens. Il est aussi au coeur des débats politiques avec des approches divergentes sur les leviers à actionner pour le faire progresser. Le projet de loi présenté concerne principalement trois domaines : l’évolution des relations commerciales, des mesures sectorielles relatives tout d’abord au secteur des communications électroniques( pour exemple, la gratuité des temps d’attente), des mesures sectorielles relatives au secteur bancaire ( comme le récapitulatif annuel des frais bancaires). Les mesures sectorielles constituent des avancées tangibles pour le consommateur. Cependant, ce texte de loi présente également des lacunes et des questions de fond : que devient l’action de groupe portée par les députés ? Pourquoi n’y-a-t-il rien portant sur les crédits à la consommation et le surendettement ? Pourquoi ne figure pas la problématique des loyers alors qu’ils représentent le premier poste budgétaire des ménages ?

Réagissez