Loi de modernisation économique : un échec programmé

Le Gouvernement veut effacer l’échec cuisant du paquet fiscal voté l’été dernier. Mais au nom de la baisse des prix et de la modernisation de l’économie, le projet de loi actuellement examiné par l’Assemblée nationale risque de fragiliser les salariés, les consommateurs, les producteurs et les épargnants. Il favorise clairement la grande distribution, les centrales d’achat et les banques. C’est l’«hyper président» qui se met au service des hypermarchés.

Réagissez