Mes questions à Sébastien Soriano, candidat à la présidence de l’ARCEP

La commission des Affaires économiques a auditionné hier Sébastien Soriano, candidat à la présidence de l’Autorité de régulation des Communications électroniques et des postes.
J’ai tenu à l’interroger tout d’abord sur l’esprit qu’il souhaitait insuffler à l’ARCEP alors que l’autorité doit faire face dans le même temps à deux défis : d’une part, la réduction de ses moyens et d’autre part l’accroissement de ses missions de régulation. J’ai aussi insisté sur l’avancement du plan THD et l’absolue nécessité de réaffirmer la fibre optique comme objectif cible à terme.

Consulter la vidéo de mon intervention

Consulter la vidéo de la réponse de Sébastien Soriano

Une réponse sur Mes questions à Sébastien Soriano, candidat à la présidence de l’ARCEP

  1. Le candidat Sébastien Soriano à la présidence de l’ARCEP semble à mes yeux avoir répondu aux questions pertinentes de Corinne Erhel .
    J’apprécie tout particulièrement le rôle qu’il souhaite que l’ARCEP possède au delà de la régulation.
    M. Soriano compte lutter contre les zones blanches et pour moi c’est une des missions essentielles de L’ARCEP de réduire les zones blanches voire de les supprimer à terme.

Réagissez