Mon intervention en faveur d’un assouplissement du droit d’option lors de la nouvelle lecture du projet de loi Délimitation des régions

J’ai une nouvelle fois défendu, dans le cadre des débats hier autour de l’article 3 du projet de la loi relatif à la délimitation des régions, un droit d’option opérant et effectif, permettant à terme une carte des régions correspondant aux aspirations démocratiques et citoyennes des territoires.

J’avais déposé avec certains de mes collègues socialistes bretons des amendements (consultables ici) afin de faire de cette hypothèse de rapprochement une réelle option pour les territoires. J’ai soutenu dans l’hémicycle tous les amendements allant dans le même sens dont celui de Paul Molac, rejeté à 4 voix seulement avec 23 voix pour et 27 voix contre (consulter le bilan du scrutin sur l’amendement 12 de Paul Molac).

Consulter la vidéo de mon intervention:

Lien vers le dossier législatif

Réagissez