Non, sans états d’âme

Voici une tribune publiée par le journal Libération le lundi 21 juillet, signée par moi-même et plusieurs de mes collègues députés élus en 2007 et dont c’est le premier mandat. Elle explique les raisons de notre « Non » à la réforme constitutionnelle.

Réagissez