Prévenir les accidents causés par les chiens dangereux

Je suis intervenue dans l’hémicycle le jeudi 15 mai lors de la discussion du projet de loi sur les chiens dangeureux. J’ai souhaité un « texte équilibré et d’application juste et aisée sur le terrain ». Il y a certes dans le projet de nombreuses dispositions utiles. Mais la majorité a choisi de rejeter mes amendements. Ce texte ne comporte aucune disposition ni sur la moralisation des ventes de chiens ni sur la lutte contre les importations illégales ou les filières clandestines d’élevages.

Le caractère d’un chien se forge aussi à partir de ses conditions d’élevage.

L’éducation canine est la grande absente de ce texte.

Lire le texte intégral de l’intervention (sur le site de l’Assemblée nationale)

Réagissez