Privatisation de la Poste : Mobilisons-nous pour le maintien d’un service public essentiel

Le projet de réforme du statut de la Poste et de sa transformation en société anonyme a été confirmé. Ce projet de privatisation, soutenu par le Gouvernement et sa majorité, a été conduit sans aucune concertation avec les élus et les organisations syndicales. Le besoin en moyens financiers de la Poste ne justifie aucunement l’ouverture du capital, d’autres solutions sont en effet possibles.
Une privatisation conduira inéluctablement à la suppression d’emplois, à un recul du service rendu aux citoyens et à une augmentation des tarifs. Nous devons refuser cette logique financière.

Réagissez