Projet de Loi de Finances Rectificative 2011

Derrière cette appellation obscure, le gouvernement présente une réforme fiscale qui se situe dans la droite ligne de celles initiées par Nicolas Sarkozy : injuste et inefficace. La réforme de l’ISF, examinée dès cette semaine à l’Assemblée Nationale, a vocation en effet compenser la suppression du bouclier fiscal mais aussi à rappeler aux plus fortunés que le Président de la République, futur candidat à l’élection présidentielle, demeure soucieux de ménager fiscalement les hauts patrimoines.

Réagissez