RASED

Je suis intervenue auprès du Ministre de l’Education nationale attirant son attention sur les conséquences de la réaffectation de 3000 enseignants spécialisés E et G sur des postes classes.
Cette mesure risque de conduire à terme à la suppression des réseaux d’aides spécialisés aux élèves en difficulté (RASED) mis en place par l’Education nationale en 1990.

Réagissez