Situation des équipementiers : le gouvernement doit renouveler sa stratégie pour l’ensemble de la filière

Une table ronde sur la situation du site RFS de Lannion s’est tenue lundi 7 décembre à la sous-préfecture, réunissant les représentants des salariés, la direction, mais aussi des élus naturellement préoccupés par le plan de restructuration touchant 53 salariés.
Les propositions de la direction ne semblent pas avoir rassuré les salariés, qui craignent que la solution de recherche d’un partenaire industriel local n’aboutisse qu’à une fermeture différée.
C’est pourquoi j’ai insisté sur la nécessité pour la direction d’étudier de manière approfondie la proposition alternative élaborée par les salariés, appuyés en celà par les analyses d’un cabinet d’expertise comptable.

Réagissez